JOURNEE INTERNATIONALE DU SPORT POUR LE DEVELOPPEMENT DE LA PAIX 2021 « DANS LA PAIX NOUS ALLONS FORCEMENT Y ARRIVER ! »

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Ensemble nous allons franchir la ligne d’arrivée de cette course contre la montre que nous impose la terrible pandémie à coronavirus. Notre résilience en 2020 nous a permis de renforcer notre capital solidarité.

Le Covid 19 a poussé dans ses derniers retranchements la communauté olympique et sportive mondiale nous imposant un report de nos agendas qu’ils soient internationaux ou continentaux.

Ainsi, les Jeux Olympiques de Tokyo ont été reportés à cette année 2021 au Japon. La tradition sera respectée à la barbe et au nez du virus Covid 19 qui sera neutralisé à la faveur des mesures prises par le comité d’organisation des jeux d’été de Tokyo et le Comité international Olympique. Le CIO a pris ses responsabilités et tout le mouvement sportif et olympique s’enorgueilli sans coup férir.

La grande famille olympique africaine est résolue à rayonner au cours de sa participation à ces jeux historiques. C’est le résultat de notre synergie face aux conséquences du coronavirus. Une synergie que nous appelions de tous nos vœux à la même occasion il y a un an.

Nous continuons de dire que nous restons centrés sur l’union de nos forces dans le contexte de riposte contre la pandémie du coronavirus. Car cette crise sanitaire reste une préoccupation de tous les instants. La lutte contre le covid 19 ne peut être gagnée qu’en équipe et le sport est toujours une histoire d’équipe.

Nous y sommes parvenus mais devons encore traverser de nouvelles étapes. Le sport est un formidable levier pour lutter contre toutes les formes de discrimination et il favorise la transmission de valeurs structurantes et son rôle est essentiel dans la construction de sociétés plus inclusives.

Notre continent est secoué par des conflits inter étatiques mais a surtout prit la pleine mesure du danger que représente la pandémie à coronavirus qui a failli rendre folle la machine sanitaire des différents pays africains.

Le sport a toujours apporté sa contribution au développement et à la construction d’une paix durable. C’est dans cette optique que l’ACNOA en ce 6 Avril 2021 consacré à la journée internationale du sport au service du Développement et de la Paix sollicite une mobilisation de tous les instants en faveur des initiatives organisées dans le monde par les fédérations, les Comités nationaux olympiques, les clubs, les associations, les institutions et les acteurs privés. Ce jour donc les athlètes et les fédérations se surpassent pour célébrer la contribution du sport et de l’activité physique à l’éducation, au développement humain, à des modes de vie sains et à un monde pacifique tel que perçu par les Nations Unies.

Nous devons inciter la jeunesse africaine à pratiquer une activité sportive et éduquer cette même jeunesse par le biais du sport. Ce qui oblige des innovations et une adaptation aux souhaits et besoins constants de la jeunesse.

La réinsertion sociale de l’athlète lorsqu’il arrive à la fin de sa carrière sportive est aussi une occasion de pérenniser les valeurs du sport incarnées par la solidarité et l’inclusion, l’équité, le partage et le dépassement de soi. Des valeurs essentielles pour le développement et la paix.

Le sport livre à la planète entière ce qu’il a de meilleur et de cartésien pour rester vecteur d’équilibre des relations internationales et  véhicule des messages de paix à travers le Fair Play ,l’effort physique , la diffusion d’une énergie positive en direction de plus de 2,5 milliards d’habitants dans le monde.

La promotion de la paix et du développement est de la responsabilité du sport dans les quatre coins du monde et à fortiori dans les régions les plus touchées par les conflits, les guerres et les épidémies. Grâce à son fort impact, le sport a progressivement été reconnu et utilisé comme outil de l’aide humanitaire, du développement et de la consolidation de la paix.

Avec tous les enjeux qui sont les nôtres et les perspectives que nous voulons positives nous allons forcement y arriver dans la paix à travers le sport.

Mustapha Berraf
Membre du CIO
Président de L’ACNOA