Face au coronavirus, le CIO adopte des mesures pour soutenir ses partenaires

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Le Comité International Olympique (CIO) a décidé d’adopter le 14 mai 2020 au cours d’une session de sa Commission Exécutive,  un plan financier permettant de soutenir ses partenaires au moment où l’économie du sport connait des moments difficiles dus au coronavirus. Ainsi le Comité international olympique (CIO) prévoit qu’il devra supporter des coûts à hauteur de 800 millions d’usd pour sa part de responsabilité dans l’organisation des Jeux olympiques « Tokyo 2020 », le prolongement de ses propres activités et le soutien au Mouvement olympique dans son ensemble. Ce montant sera couvert par le CIO lui-même, avec éventuellement un apport obtenu de la Fondation olympique.

Ladite enveloppe budgétaire comprend le coût de l’organisation des jeux aux dates nouvellement fixées allant jusqu’à 650 millions d’usd pour le CIO, ainsi qu’une enveloppe financière pour le Mouvement olympique allant jusqu’à 150 millions d’usd et concernant notamment les fédérations internationales, les comités nationaux olympiques et les organisations reconnues par le CIO, afin de leur permettre de maintenir leurs sports, leurs activités et leur soutien à leurs athlètes. Le CIO, en tant que chef de file du Mouvement olympique, joue un rôle essentiel en soutenant ses partenaires durant l’épidémie de covid-19.

Dans le même ordre d’idées, le Conseil Fédéral Suisse a décidé d’apporter un soutien aux Fédérations internationales sportives qui ont leur siège en suisse par le biais d’un programme conjoint avec le CIO.

Newsletter