SPORT D’HIVER : DE JEUNES ATHLETES AFRICAINS A PYONGYANG AUX CONTACTS DES SPORTS D’HIVER

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Ils sont 51 jeunes africains au total qui ont vécu une expérience intense de formation aux Sports d’hiver depuis le 30 mai 2022 à Pyongyang la capitale de Corée du Sud. Le programme qui a pris fin le 12 juin dernier entrait dans le cadre d’une coopération fructueuse entre l’ACNOA et la Province de Gangwon de la République de Corée.

La cérémonie d’ouverture qui s’est déroulée auparavant en visioconférence a été marquée par différents discours à l’instar de celui du Gouverneur Moon de la province de Gangwon qui a souhaité un excellent séjour à tous les participants.

Il y a aussi eu le discours du Président du Comité International Olympique le Dr Thomas BACH puis celui du Président de l’ACNOA lu par Matlohang MOILOA-RAMOQOPO représentante de l’Honorable Mustapha BERRAF.

Le Président de l’ACNOA a été félicité par les membres du comité exécutif et les Présidents des Comités Nationaux Olympiques africains pour cette initiative au profit des athlètes et de la jeunesse africaine.

Ces jeunes athlètes africains nés entre 2006 et 2009 étaient concernés par ce programme de formation. Chaque profil devait jouir d’une expérience dans n’importe quel sport, pouvoir tenir une conversation en anglais ou en français et de préférence avoir reçu au moins deux vaccins contre le Covid-19, les participants non vaccinés ont observé sept jours de mise en quarantaine à leur arrivée en Corée.

Ces modalités pour les jeunes athlètes n’ont pas épargné pas les encadreurs qui accompagnent les enfants.

14 encadreurs de la délégation africaine qui était composée des pays suivants : l’Algérie, le Cap vert, la Guinée Equatoriale, l’Ethiopie, le Lesotho, le Nigeria, la Sierra Leone, l’Afrique du Sud, le Soudan, la Tunisie soit un total de 10 pays africains. En 14 jours les jeunes ont pris une part très active à un programme sportif meublé par des rencontres avec les olympiens, l’introduction aux sports de glisse, initiation au Ski de fond, au snowboard, au Ski Alpin, introduction au saut à Ski et à des épreuves physiques, le tout s’est fait essentiellement en après-midi.

Le même agenda a prévu un programme culturel teinté de sensibilisation contre le dopage, d’éducation à l’égalité entre les sexes, les droits de l’homme, éducation à la paix.

De la détente a aussi animé cette session avec par exemple la visite de plage de Gangnung, un Cours de danse K-Pop et B-boy, et pour boucler, un Diner d’au revoir.

Après ce stage d’été qui s’est achevé sur une note très positive selon les organisateurs, il y aura un stage en période d’hiver pendant lequel les athlètes et encadreurs auront la possibilité de visiter une station de Ski en Corée du Nord jusqu’à l’aube. Les athlètes ne pourront s’entrainer que dans le Sport qui leur a été recommandé lors du stage d’été, les athlètes auront la possibilité de prendre part aux compétitions organisées sur les sites de PyeonChang et vivront des activités culturelles et éducatives.

Newsletter