CNOSM : La commission « Femme et sport » lance ses activités

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

La Commission Permanente de Travail Femmes et Sport du Comité National Olympique et Sportif du Mali (COFEMS/CNOSM) a bouclé deux jours de formation (13-14 février 2020) par le lancement officiel de ses activités le samedi 15 février 2020. La cérémonie s’est déroulée en présence du président du CNOSM, Habib Sissoko et de nombreuses autres personnalités du sport dont un expert algérien du Sambo.

La cérémonie a été marquée par de fascinantes démonstrations de passion et d’engouement pour des disciplines sportives (escrime, Viet vo dao, Yoseikan budo, football, taekwondo, basket-ball, golf, karaté, judo et sambo). Les sportives maliennes ont ainsi démontré un immense talent avec une parfaite maîtrise de leurs disciplines.

Cette cérémonie marquait surtout la fin d’une formation de renforcement de capacités des nouveaux membres de cette commission permanente du CNOSM présidée aujourd’hui par la championne d’Afrique de taekwondo, Sy Aminata Makou Traoré. Pendant deux jours, soit les 13 et 14 février 2020, ces membres se sont familiarisés avec le Mouvement Olympique et ses valeurs, les objets et missions de leur commission et la gestion des projets sportifs.

«Sous l’impulsion de son visionnaire et valeureux président, Habib Sissoko, le CNOSM est engagé depuis plusieurs années en faveur de la mixité et l’amélioration des conditions des femmes dans le sport, notamment au moyen d’un accès facile à la pratique sportive et aux instances dirigeantes du sport», a souligné la présidente Aminata Makou Traoré Sy

Il est à noter que la redynamisation de la commission permanente de travail «Femmes et Sport» du CNOSM découle de la volonté du président Sissoko de faire des femmes de «véritables responsables et actrices» du Mouvement olympique et sportif. 

La cérémonie du samedi 15 février 2020 marque le début des activités de la Commission suivant un programme établi «en bonne intelligence avec les responsables du CNOSM». Il est prévu de nombreuses initiatives pour favoriser la pratique sportive chez les femmes et améliorer leur qualité de vie. «Malgré un contexte socio-économique fragilisé, je reste persuadée que, grâce à l’implication de tous, nous parviendrons à faire  de grandes réalisations avec le peu de moyens disponibles… L’important est d’être passionnée par ce que l’on fait», a assuré la présidente.

Newsletter