Jeux Olympiques de Tokyo « 2020 » en 2021 – Des athlètes kenyans reçoivent les bourses de l’ACNOA

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Six athlètes kenyans, parmi les meilleurs, ont reçu, au cours d’une cérémonie officielle organisée le 07 juin 2020, des bourses olympiques de l’Association des Comités Nationaux  Olympiques d’Afrique (ACNOA). Ladite cérémonie était présidée à Kericho par le président du Comité national olympique du Kenya (CNO-K), Paul Tergat.

Les récipiendaires sont : Wycliffe Kinyamal, Rodgers Kwemoi, Emily Cherotich, Ferguson Rotich, Conseslus Kipruto et Timothy Cheruiyot. Kinyamal est le champion du Commonwealth du 800 mètres, Kwemoi le médaillé de bronze du 10 000m du Commonwealth et Rotich le médaillé de bronze mondial du 800m. Cherotich a remporté le titre national du 800m en 2018 et a été médaillé de bronze aux Jeux Africains de 2016 tandis que Kipruto, très apprécié, est le champion du monde de steeple et Cheruiyot le champion du monde du 1500m.

Chaque athlète recevra 400 000 shillings pour les quatre prochains mois et le décaissement se poursuivra jusqu’à l’année prochaine lors de son voyage pour les Jeux de Tokyo.

Dans son allocution, le président du CNO kenyan  a déclaré que « L’objectif principal est d’améliorer les résultats de l’Afrique aux prochains Jeux Olympiques de Tokyo tout en offrant aux organisations olympiques africaines la possibilité d’obtenir un soutien financier pour les athlètes d’élite qui ont le potentiel pour monter sur le podium . Ces bourses leur permettront  d’accéder à des installations d’entraînement, à des entraîneurs spécialisés, à de l’équipement et à un hébergement au pays et à l’étranger pendant leur période d’entraînement. Le financement se poursuivra jusqu’aux Jeux olympiques d’ici 2021.». « Il y a un processus très rigoureux de qualification pour les bourses qui comprend le fait d’être au sommet du monde dans la saison en cours et nous avons réalisé que les autres fédérations ne pouvaient pas se qualifier et que l’athlétisme avait des athlètes qui pourraient en bénéficier et c’est ainsi que nous les avons récompensés » a affirmé M.Target, ancien détenteur du record du monde de marathon qui a exhorté les athlètes à continuer de s’entraîner dur et à pratiquer leur propre sport pour éviter l’inconfort dû au dopage.

Le responsable  administratif de l’athlétisme Kenyan, Susan Kamau, pour sa part a déclaré que la sélection avait été faite en tenant compte exclusivement des performances et des mérites des sportifs.

Le chef de mission du Kenya pour les Jeux olympiques de 2020, Waithaka Kioni, a dans son propos  affirmé que : « Nous avons 87 athlètes qui se sont déjà qualifiés pour les Jeux olympiques et nous devons en obtenir autant que possible et élargir la gamme pour nos perspectives de médailles.».

Les bourses, qui sont  donnée par l’ACNOA, visent spécifiquement à préparer les athlètes à gagner plus de médailles pour l’Afrique.

Le Kenya a remporté six des dix médailles d’or remportées par l’Afrique aux Jeux de 2016 à Rio de Janeiro, au Brésil. Au total, l’Afrique a remporté 45 médailles et le Kenya 13.

Newsletter