L’ACNOA et l’UCI mutualisent leurs énergies pour le développement du Cyclisme

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

L’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) et l’Union Cycliste Internationale (UCI) mutualisent leurs énergies pour le développement du Cyclisme.

Les deux Organisations ont paraphé un Mémorandum d’entente au siège de l’UCI à Aigle en Suisse, le Mercredi 25 Mai 2022, en marge des célébrations marquant la Journée de l’Afrique.

La cérémonie de signature est intervenue à l’issue de discussions fructueuses entre le Président de l’UCI,  David Lappartient  , la Directrice Générale de l’UCI , Amina Lanaya , le Directeur par intérim du Centre Mondial du Cyclisme (CMC) de l’UCI , Jacques Landry , le Président de l’ACNOA , Mustapha Berraf  et le Chef en charge du Développement du Sport en Afrique au Comité International Olympique (CIO) , Yassine Yousfi.

En 2025, Kigali au Rwanda va accueillir les Championnats du Monde de Cyclisme sur route.

Les deux parties conviennent d’une stratégie de développement du Cyclisme de l’UCI en soutien aux athlètes africains appelés à être compétitifs d’ici 2025 notamment dans les catégories juniors et des – 23 ans. La mise en œuvre de la stratégie débute cette année 2022.

Cette dynamique va se poursuivre jusqu’aux Jeux Olympiques de 2028 à Los Angeles et à d’autres échéances sportives de grande notoriété.

Mustapha Berraf, Président de l’ACNOA, déclare :

«  Nous sommes tout à fait certain que nos efforts ainsi conjugués vont être le ciment d’une construction progressive du développement du Cyclisme en Afrique. Nous travaillons tous les jours pour atteindre l’idéal ambitieux de rendre heureuse la Jeunesse Africaine à travers le Sport en général et aujourd’hui le cyclisme en particulier. Je suis personnellement satisfait de notre accord et séduit par les actions qui vont avec car l’Afrique Olympique et sportive est fière d’abriter en 2025 les Championnats du Monde Route UCI.»

Le Président de l’UCI, David Lappartient dit :

« Lorsque j’ai déclaré dans mon Agenda 2022 que je voulais amener les Championnats du Monde Route UCI en Afrique pour la première fois, cela faisait partie d’une vision plus large visant à renforcer notre travail de développement sur le continent. Je suis très enthousiasmé par l’idée de travailler aux côtés de l’ACNOA pour faire en sorte que les athlètes africains soient des forces avec lesquelles il faudra compter à Kigali dans trois ans. Le continent regorge de talents et nous ferons en sorte que le monde entier en soit témoin lors des Championnats du Monde Route UCI 2025 et au-delà. »

Newsletter