L’ACNOA officialise son partenariat avec la FINA

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

L’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA), représentée par son président, M. Mustapha Berraf et le et la Fédération internationale de Natation, l’instance faitière des sports nautiques représenté par son président Husain Al-Musallam, ont signé le 18 mars 2021 au siège du CNO égyptien au Caire, un Mémorandum d’Entente « MoU », relatif au Soutien et au Développement des Sports Nautiques en Afrique.

Il s’agissait pour les deux parties d’établir des rapports d’une coopération permanente dans le domaine de la natation. Dans ce Mémorandum, la FINA et l’ACNOA, se sont félicitées de leur soutien mutuel dans leurs efforts visant non seulement à rendre les sports nautiques accessibles à tous en Afrique, mais aussi à élever les niveaux de performance dans ces disciplines à travers le continent.

Le partenariat, jugé mutuellement fructueux, vise à sceller une amitié et à formaliser les relations entretenues par les deux institutions. Cet accord qui est censé promouvoir la compréhension et les intérêts communs sera adossé sur la coopération, les échanges, la formation etc.

Plusieurs actions bénéfiques seront mises en œuvre au profit de l’Afrique sportive :

1.Programme de bourse pour athlètes – sports nautiques : Conformément à la sélection et à la mise en œuvre des programmes contenus dans le Guide du Programme de Bourse de la FINA, les Parties entendent mettre sur pied un programme qui vise à soutenir les athlètes qui ambitionnent de se qualifier en vue de leur participation aux Championnats du Monde de la FINA et aux Jeux olympiques ;

2. Stages bloqués : En liaison avec les Centres de Développement de la FINA, et de préférence lors des tournois qualificatifs aux Jeux olympiques et les Championnats du Monde de la FINA, les parties entendent organiser des stages bloqués pour Athlètes pratiquant les sports nautiques en vue d’une amélioration du niveau de leurs performances ;

3. Programmes de perfectionnement pour entraineurs : Les parties entendent augmenter le nombre de Certifications pour Entraineurs ainsi que les opportunités offertes pour le perfectionnement des entraineurs à travers l’Afrique ;

4. Les Centres de Développement de la FINA en Afrique : Les Parties entendent travailler de concert dans la perspective de soutenir les activités menées par les Centres de Développement de la FINA à Dakar (Sénégal) et à Franschhoek (République d’Afrique du Sud) ;

5. Programme Natation pour Tous Natation pour la Vie : Les Parties entendent conjuguer les efforts à l’effet de promouvoir ce programme dont l’objectif consistera à enseigner la natation au plus grand nombre de personnes en Afrique, tout en soulignant les bienfaits de la pratique de l’activité physique et en particulier la natation ;

6.Le Programme « Piscines pour Tous » : Les parties entendent œuvrer ensemble pour soutenir les nations ne disposant pas de piscines de taille olympique en Afrique dans le cadre du Programme « Piscines pour Tous » de la FINA.

Outre les présidents de l’ACNOA et de la FINA, cette cérémonie s’est déroulée en présence du Ministre égyptien de la Jeunesse et des sports, Ashraf Sobhi et de plusieurs responsables du Mouvement Olympique Africain dont les membres du Comité exécutif de l’ACNOA et le président du CNO d’Egypte, Engr.Hesham Mohamed Tawfeq Hatab.

Newsletter