Message du président de l’ACNOA a l’occasion de la  journée internationale de la femme

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

« EN AFRIQUE LES FEMMES ET LE SPORT DONNENT UN VERITABLE  SENS A LA VIE ET AU DEVELOPPEMENT »

 

Mustapha Berraf, le Président de l’Association des Comités Nationaux Olympiques (ACNOA) et Membre du CIO, adresse un message spécial à toutes les femmes d’Afrique et du Monde à l’occasion de la Journée Internationale de la femme (JIF).


Chaque 8 Mars le monde entier s’accorde un temps de réflexion sur la promotion des droits de la femme. Cette année le thème choisi par les Nations Unies est « L’égalité aujourd’hui pour un avenir durable ».

A ce titre, le mouvement olympique et sportif Africain donne de la voix à travers l’Association des Comités Nationaux Olympiques d’Afrique (ACNOA) pour clamer la pertinence et la joie de l’implication des femmes africaines dans la pratique et le développement du Sport. Il s’appuie sur les orientations salutaires du CIO pour mettre en application un programme ambitieux basé sur la modernité et l’égalité des genres.

En ces moments extrêmement difficiles pour l’humanité entière, je rends un vibrant hommage à toutes les femmes qui exercent des responsabilités à quelque niveau que ce soit et en particulier à Mesdames Lydia Nsekerra et Fatouma Samoura, respectivement Présidente de la commission Egalité des genres du Comité International Olympique (CIO) et Sécrétaire Général de la Fédération Internationale de Football Association (FIFA).Je salue aussi Madame Bouchra Hajij, Présidente de la Confédération Africaine de volleyball (CAVB) pour sa détermination et sa bravoure dans cette lourde responsabilité.

Par ailleurs des noms comme ceux de Nawal El Moutawakel du Maroc,  Hassiba Boulmerka d’Algérie, Maria Mutola du Mozambique, Françoise Mbango Etoné du Cameroun, Amy Mbacke Thiam du Sénégal, Caster Semenya d’Afrique du Sud Krist Conventry ou encore Perpetua Nkwocha du Nigéria, font partie de cette longue lignée des femmes africaines qui ont écrits les plus belles lettres de noblesse du Sport et de la résistance pour l’émancipation.

 Une liste pas du tout exhaustive car elle ne cesse de s’allonger avec la jeune garde qui exprime son talent dans toutes les disciplines sportives dans les plus grandes compétitions continentales et mondiales. Les Jeux olympiques d’été de Tokyo 2020 ont permis de mettre en vedette de jeunes athlètes femmes au talent impressionnant.

Femmes et Sport, égalité des genres,  quelle belle odyssée pour la jeunesse africaine et mondiale. C’est une histoire qui se raconte au détour des valeurs olympiques d’amour, de solidarité et de partage. Des valeurs que la femme de façon naturelle et divine a toujours portée à travers son instinct maternel qui irradie aujourd’hui le monde du sport.

Le sport a besoin des femmes et les femmes ont besoin du sport. l’Olympisme est là, il veille.

Il y a longtemps que nous le savons. Depuis lors nous nous sommes engagés à examiner les problèmes relatifs au développement des femmes et du sport. Une rencontre qui s’est soldée par un plan d’action en faveur du développement du sport en direction des femmes.

Le 8 Juillet 2020 la Commission pour l’égalité des genres s’est réuni dans le cadre de ses missions après la première séance du 8 Mai 2020. La deuxième a donc permis à la commission de valider son mandat ceci sous la coordination de la vice-présidente de l’ACNOA et Présidente de la commission Matlohang Moiloa Ramoquopo.

Ainsi, la Commission encourage et soutien la promotion des femmes dans le sport. En 2022 c’est un engagement que nous respecterons en mettant en œuvre la représentation équitable des femmes dans les autres commissions de l’ACNOA et notre plan d’action 2020-2024 pour l’égalité des genres.

Notre objectif est aussi de porter de nombreux projets pour accompagner les femmes dans la pratique du sport en Afrique. Cela impose une implication des 54 comités Nationaux olympique du continent et celle des gouvernements africains.

Les femmes jouent un rôle essentiel et fondamental en Afrique auprès de l’éducation des jeunes et de la vie en société. Beaucoup de femmes prennent de plus en plus de responsabilités tant au niveau de nos instances Olympiques que des ministères des sports mais cela reste insuffisant. Nous militons pour une meilleure promotion des pratiques sportives féminines et l’accès des femmes aux responsabilités dans le monde du sport.

C’est exactement ce qui va donner un sens véritable à la vie et au développement de l’Afrique. C’est notre message en cette célébration de la Journée internationale de la Femme ce 8 Mars 2022. Le Sport et la femme ne font qu’un. Soyons ensemble pour l’avenir des futures générations.

Mustapha Berraf

Membre du CIO

Président de l’ACNOA

Titulaire de l’ordre Olympique Africain

Titulaire de l’ordre Olympique ACNO

Titulaire de l’ordre Olympique du CIO