M. Mustapha Berraf, invité d’honneur à la cérémonie d’inauguration du Centre Olympique et Administratif du CNOSB

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Sur invitation du Premier ministre et du président du Comité National Olympique et Sportif du Burkina Faso, le Président de L’ACNOA, M. Mustapha Berraf, qu’accompagnait le président de la zone 3 de l’ACNOA, par ailleurs président du Comité National Olympique et Sportif Béninois (CNOS BEN) M. Julien V. MINAVOA, a effectué une visite dans ce pays le 22 février 2020. Le point d’orgue de ce séjour a été la cérémonie d’inauguration du Centre Olympique et Administratif du CNO de ce pays.

En présence du Premier ministre, du vice-président de l’Assemblée nationale et de plusieurs membres du Gouvernement M. Berraf, dans son intervention a vivement apprécié la mise en place de cet ouvrage, gage de durabilité dans la pratique sportive au Burkina Faso. S’adressant au Premier ministre il a notamment déclaré que « C’est un très fort sentiment de fierté doublé de grande émotion qui me traverse. Quel modèle de volonté politique plus que manifeste !!! Mettant à profit l’offre du peuple japonais, vous avez non seulement permis à votre pays d’opérer cette transfiguration qui est un rêve de nombreux pays, mais également fait la démonstration des fruits que récolterait chaque nation lorsque s’établit une véritable coopération entre le gouvernement et le mouvement sportif. ».

    Le président de l’ACNOA n’a pas manqué de déplorer les incursions troublantes pour les paisibles populations, de bandes armées sur le territoire burkinabé. L’une des premières victimes de cet état de fait ayant été le prédécesseur de l’actuel président du CNOSB, Feu Kinda dont d’ailleurs l’une des salles de conférence porte le nom. Magnifiant la Trêve olympique, M. Mustapha Berraf a indiqué que : « Le président du Comité International Olympique (CIO) et les Nations Unies en appellent à toute l’humanité et à tous les états à travers une déclaration pour que se taisent partout où vivent des êtres humains les crépitements d’armes. ».

    Le Centre Olympique et Administratif dont vient de se doter le CNOSB, de type R+3, offre à toutes les fédérations membres de cette organisation, non seulement les aires de compétitions pour tous les sports, mais également des salles  qui pourraient désormais abriter les sièges de toutes les fédérations sportives nationales. Des salles de conférences et autres classes pour sport et études y sont aussi prévues.

      D’un coût global de deux milliards deux cent millions de francs cfa, le Japon a financé sa construction à hauteur d’un milliards huit cents. La contrepartie du gouvernement Burkinabé  ayant été de quatre cent millions. Toute chose qui a amené M. Berraf, lors de son allocution à déclarer que : « Que ce bel édifice, fruit de la coopération intelligente avec le Japon devienne le symbole, le temple et l’espace où se conjuguent au quotidien le concept du Sport au Service de la Paix et du Développement pour lequel l’ONU n’a pas lésiné à proclamer la célébration de la journée internationale tous les 6 avril de chaque année. ».

Newsletter