Mustapha Berraf réaffirme l’importance de la Trêve Olympique et l’unité des rangs au sein de L’ACNOA

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin

Pendant son message adressé à l’occasion de la cérémonie d’ouverture de la 55ème session ordinaire du Comité Exécutif de l’ACNOA, le président de cette association, M. Mustapha Berraf a appelé les uns et les autres à s’approprier les valeurs de la Trêve Olympique. Il a notamment affirmé que : « L’ACNOA au nom du CIO et particulièrement de son président, Son Excellence Thomas Bach, voudrait bien compter sur le leadership du Président de la République de l’Ouganda pour que conformément aux déclarations de l’Organisation des Nations Unies l’appel à la Trêve Olympique ne demeure pas de vains mots. Que nos athlètes puissent trouver les moments de paix et de quiétudes pour une meilleure préparation et participer aux jeux débarrassés de tout stress consécutif aux conflits divers. ».

Le Comité International Olympique  et l’Organisation des Nations Unies ont demandé l’arrêt des hostilités partout dans le monde pour la période des Jeux olympiques et paralympiques. Une trêve qui s’inscrit comme une tradition des Jeux. Dans un monde et plus singulièrement une Afrique minée par de nombreux conflits, la Trêve Olympique se présente comme l’espoir de construire une société meilleure grâce au sport.     Partout où il est passé depuis sa prise de fonction à la présidence de l’ACNOA, M. Mustapha Berraf qui s’est souvent présenté comme un  défenseur de la paix a toujours rappelé à tous l’importance d’observer cette trêve aussi bien pour les sportifs, leurs supporters ou encore pour les Etats en profitant de ces rassemblements pour ouvrir le dialogue pour la paix et trouver des solutions pacifiques et diplomatiques au differents conflit qui les séparent. Il a rappelé que l’olympisme et le sport sont des outils fondamentaux pour œuvrer pour le développement en Afrique. 

Newsletter