Tokyo 2021-Taekwondo: le Tunisien Mohamed Khalil Jendoubi médaillé d’argent

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

Première médaille pour le continent africain dans ces Jeux olympiques de Tokyo. Le taekwondoïste Mohamed Khalil Jendoubi s’est incliné de peu en finale des moins de 58 kilos samedi contre l’Italien Vito Dell’Aquila. Il est médaillé d’argent, ce qui n’était plus arrivé à un athlète tunisien aux JO depuis presque 50 ans. Mohamed Khalil Jendoubi entre dans l’histoire. À 19 ans à peine, le Tunisien est vice-champion olympique. Médaillé d’or lors des Jeux africains 2019 chez les moins de 54 kilos, puis lors des Championnats d’Afrique début juin au Sénégal en moins de 58 kilos, le taekwondoïste possède désormais une médaille olympique. Il s’est paré d’argent, samedi 24 juillet, en remportant ses trois premiers combats avant de s’incliner de justesse en finale.

L’unique représentant tunisien en taekwondo dans ces Jeux olympiques de Tokyo a commencé par une victoire 25-18 face au Russe Mikhail Artamonov (sous bannière neutre). Il a ensuite été impérial en quarts en finale contre l’Éthiopien Solomon Demse (32-9). En demi-finale, Mohamed Khalil Jendoubi a réalisé une grande performance en battant le Sud-Coréen, numéro un mondial et champion du monde en titre Jang Jun (25-19).

En finale, le Tunisien s’est retrouvé face au numéro deux mondial, l’Italien Vito Dell’Aquila. Ce combat pour l’or a longtemps été à son avantage. En touchant son adversaire rapidement au corps et à la tête, Jendoubi a pris le dessus au premier tour. L’Italien a réagi ensuite mais est resté encore derrière au score. C’est dans les derniers secondes du troisième tour que le Tunisien a craqué, encaissant plusieurs coups au corps. Dell’Aquila a ainsi pris l’avantage et s’est imposé avec une courte avance (16-12).

Mohamed Khalil Jendoubi n’a pas caché sa déception à la fin de son combat, mais son résultat reste exceptionnel. Il est le premier athlète africain médaillé de ces Jeux. Il apporte aussi à la Tunisie sa 14e médaille olympique dans son histoire : 4 en or, 3 en argent désormais, et 7 en bronze. La dernière médaille d’argent de la Tunisie aux JO remonte à celle remportée par l’athlète Mohammed Gammoudi sur 5 000m lors de l’édition 1972.

Newsletter