L’ACNOA satisfaite de l’accroissement du soutien de la Solidarité olympique aux CNOs

Share on facebook
Share on google
Share on twitter
Share on linkedin

La Solidarité olympique, pour permettre aux comités nationaux olympiques de faire face aux contraintes dues au report des Jeux olympiques de Tokyo, vient d’augmenter de usd 46,7 millions à usd 57 millions le budget alloué au programme du CIO pour la participation des CNO à cette manifestation. Elle accroît ainsi de usd 25,3 millions son soutien aux  CNO en vue de leur préparation et participation à Tokyo 2020. Cette décision leur permettra de supporter les coûts supplémentaires qui pourraient survenir à l’approche des Jeux de Tokyo, prévus en 2021.

Le programme Subsides du CIO pour la participation aux Jeux Olympiques est un des nombreux programmes proposés par la Solidarité Olympique. Il vise à aider les délégations des CNO à prendre part aux Jeux Olympiques, à promouvoir l’universalité et à garantir la participation de l’ensemble des 206 CNO. Les subsides couvrent les frais de voyage et d’hébergement engagés avant les Jeux et, pendant les Jeux, contribuent aux frais de voyage des athlètes, des officiels d’équipe et des officiels des CNO, et couvrent les dépenses opérationnelles des CNO liées aux Jeux. La décision d’accroître le budget de la Solidarité olympique consacré à la participation des CNO aux Jeux Olympiques fait suite à la confirmation du budget supplémentaire de USD 15 millions nécessaires pour prolonger jusqu’en 2021 les programmes de la Solidarité olympique destinés aux  sportifs, lesquels concernent 1 600 athlètes de 185 CNO. Les programmes qui seront prolongés jusqu’aux Jeux Olympiques de Tokyo 2020 sont : les bourses olympiques pour athlètes Tokyo 2020 ; les subventions pour les sports d’équipe  et le programme de soutien aux athlètes refugiés.

Après cette décision jugée salutaire de la Solidarité olympique, le président de l’ACNOA M. Mustapha Berraf a indiqué que « Notre institution se satisfait de cet appui additionnel de la Solidarité olympique. Les CNO africains pourront, en toute sérénité préparer les jeux de Tokyo. La pandémie du Coronavirus a impacté négativement sur l’économie du sport. Ce soutien est une bouffée d’oxygène pour nos athlètes devant prendre part à cette manifestation. ».

Newsletter