Opinion d’athlète : Marie Josée Talou se range derrière la décision de reporter les jeux

Marie Josée Talou, 4ème aux 100 et 200mètres aux Jeux Olympiques de Rio de Janeiro en 2016 était décidée à décrocher au moins une médaille à Tokyo. Seulement la pandémie du Coronavirus qui a entrainé le report des jeux va l’obliger  à réajuster son emploi du temps pour les entrainements. La compétition étant désormais prévue en 2021. Loin d’être déçue, Talou pense que la santé passe devant tout rêve de médaille olympique :

« Tout l’entrainement depuis les Jeux de Rio, c’était pour arriver à cette compétition mais ça ne me fait pas vraiment mal parce qu’il en va de ma santé et de la santé de tout un chacun. Mieux vaut prendre des précautions que d’espérer faire les JO et d’avoir des morts sur la conscience », a-t-elle déclarée au micro de RFI.    Marie Josée Ta Lou est la détentrice du record de la Côte d’Ivoire sur le 200 mètres en 22 secondes et 21 centièmes. Elle a été auteure de plusieurs exploits dont les deux premières places aux 100 et 200 mètres aux Championnats du monde en 2017 à Londres, 3ème en Ligue de Diamant en 2019, 3ème sur le 100 mètres aux Mondiaux d’Athlétisme à Doha (2019)

Autres articles de la catégorie

Journée Internationale du Sport pour le développement et la paix 2024 – Message spécial du Président de l’ACNOA
Journée Internationale du Sport pour le développement et la paix 2024 - Message spécial du Président de l’ACNOA
Assemblée générale ordinaire des Académies Nationales Olympiques d’Afrique, une 9ème session pour une meilleure diffusion des valeurs olympiques en Afrique
Assemblée générale ordinaire des Académies Nationales Olympiques d’Afrique, une 9ème session pour une meilleure diffusion des valeurs olympiques en Afrique
Alger : Carrefour de l’action climatique
Alger : Carrefour de l’action climatique
8 MARS 2024 : Célébration de la journée Internationale des droits de la femme
8 MARS 2024 : Célébration de la journée Internationale des droits de la femme