Opinion de dirigeant : Deux questions à M. Habib Sissoko, président du CNOSM

Share on facebook
Share on twitter
Share on linkedin
Opinion de dirigeant Deux questions à...M. Habib Sissoko, président du CNOSM

La pandémie du Coronavirus affecte depuis plusieurs mois la plupart des domaines. Le sport étant l’un des plus touchés. Le président du Comité National Olympique et Sportif du Mali (CNOSM) et président de l’Union Africaine de Judo, M.Habib Sissoko donne ici son point de vue sur l’impact de cette pandémie et les mesures de sensibilisation entreprises par le CNOSM (Extrait d’un entretien accordé à l’Essor).

Le sport mondial est à l’arrêt depuis mars pour cause de coronavirus. En tant qu’ancien athlète et président du Comité national olympique et sportif, comment vivez-vous cette situation ?
Habib Sissoko : Tout d’abord, le sport n’est pas à l’arrêt, ce sont les activités sportives qui sont suspendus pour un temps. C’est vrai que les Jeux olympiques ont été reportés pour 2021, mais les autres activités sportives dirigées par les fédérations internationales peuvent reprendre après la fin du Covid-19. C’est une situation qui ne dépend pas de quelqu’un, une situation regrettable pour tout le monde. Beaucoup d’athlètes se sont qualifiés pour les Jeux olympiques et d’autres étaient en bonne position pour obtenir leur qualification. Brusquement tout s’est arrêté. C’est une situation qui a tout bouleversé, c’est dur pour les athlètes qui ont fait des efforts pour arriver à ce niveau.

Au niveau du CNOSM, que faites-vous dans le cadre de la sensibilisation et de la lutte contre cette pandémie ? Concrètement, quelles sont les actions qui ont été initiées par le Mouvement olympique national ?
Habib Sissoko : Au niveau du CNOS, depuis que le Conseil de défense dirigé par le président de la République, Ibrahim Boubacar Keïta a annoncé des mesures préventives contre le Covid-19, le Comité national olympique et sportif a alerté toutes les associations sportives nationales, leur demandant de suspendre toutes les activités jusqu’à nouvel ordre. En collaboration avec le ministère de la Jeunesse et des Sports, le Comité a entrepris une vaste campagne de sensibilisation qui a été marquée par des distributions de kits sanitaires. Nous avons rencontré les fédérations et toutes se sont engagées à suspendre leurs activités et aider le ministère de la Jeunesse et des Sports et le Comité national olympique et sportif dans la lutte contre le coronavirus. Nous restons mobilisés dans la lutte contre cette maladie et saluons les efforts déployés par les autorités depuis l’apparition du Covid-19 dans notre pays.

Newsletter